NOTRE DAME DES CHAMPS

OU FELDKAPELLE

 

On ne sait pas grand chose de ce petit sanctuaire sinon qu'il est le dernier vestige 

du village de Blidolsheim . LA PHOTO DE LA CHAPELLE

Le frère Fidelis Jeggy ( né le 18-04-1704 ) de Oberentzen était ermite de cette chapelle depuis 1738.

La chapelle de Blidolsheim marqué sur la carte de " le rouge " (1772) aurait été démolie pendant la révolution 

( décembre 1793 ) et fut avant celle-ci un lieu de pèlerinage.

Extraits de quelques notices du chanoine Wurtz, ancien curé de BANTZENHEIM 

de 1909 à 1914.

En décembre 1793, les chapelles autour de Bantzenheim ont dû être démolies les ornements liturgiques

durent être remis à Colmar. La haute croix du cimetière ainsi que les différentes croix dans le village ont dû être enlevées, parmi les objets d'arts se trouvèrent un ostensoir en argent et des calices.

En 1806, on y construisit une nouvelle chapelle qui elle aussi fut détruite en 1944/45. Elle a été remplacée après la guerre par la chapelle actuelle.

De nos jours se trouve encore une ancienne piéta seul vestige dece village de Blidolsheim.

LE VILLAGE DISPARU DE BLIDOLSHEIM

Nom d'origine Franque ( VII ème siècle ) dérivé d'un nom de personne ( Blidof ? ) et de la formation analogue à celle de Blodelsheim. Blidolsheim est cité comme un nom de personne en 1113.

Son église est mentionnée en 1302 comme paroisse du Décanat Citra Rhenum.                                                                                                                                                                                

( Le Décanat Citra Rhenum qui veut dire de ce côté du Rhin, était un partage fait au XV ème siècle par le diocèse de Bâle.

Dont les communes de Bantzenheim, Blodelsheim, Chalampé, Hombourg, Kembs, Rammerstatt,Landser, Ottmarsheim, Rumersheim, et Sappenheim faisaient parties ) .

Les historiens attribuent la disparition de ce village, tantôt à la destruction des anglais (1371-1376),

tantôt aux divagations du Rhin.